« Effet buzz » du net, ce que vaut réellement Ousmane SONKO …

« Un bon politicien n’use pas de la provocation ou de la transgression pour s’imposer comme leader » dixit Moukhtar KEITA, c’est ainsi que face à un bilan plus qu’élogieux du Président Macky SALL, l’opposition peine à proposer des programmes alternatifs au PSE et glisse sur le terrain des invectives et critiques non scientifiques car n’ayant aucun argument à faire valoir auprès des sénégalais. Cet état de fait a fini par créer des « effets buzz » du net comme Ousmane SONKO, qui s’est remarquablement illustré dans ce registre afin de faire oublier sa représentativité plus que dérisoire. La première question qu’il urge de se poser est : Quelle région du Sénégal Ousmane SONKO peut objectivement gagner ? Vous ne me direz pas Dakar, ni Ziguinchor, bref aucune région du Sénégal. La représentativité de SONKO est chimérique, elle n’est que simulacre.

La première phase du PSE donne des tournis à l’opposition .la vision du Président Macky SALL, remarquablement traduite par son Premier Ministre « fait peur » à l’opposition, qui, faute d’arguments plausibles essaye de manipuler l’opinion. Ce qui ne passe plus.

En effet, devenu Député à l’Assemblée nationale par la grâce du plus fort reste, les sénégalais ont montré à SONKO que « effet buzz » n’a rien à voir avec l’électorat réel, et que désormais ils jugent les programmes. Ces déclarations qui ont fait de SONKO un objet médiatique, vont finir par lasser les sénégalais qui ont décelé en lui un homme suffisant et qui n’existe que par le logos.

S’agissant de l’exercice qui est d’instruire des débats de programmes, SONKO a lamentablement échoué par le truchement de son livre « solutions » qui a fini de montrer les limites de celui qui a proposé de fusiller tous les Présidents du Sénégal. SONKO qui s’est voulu expert en tout s’est ridiculisé par son exégèse plus que scabreuse.

« La volonté de puissance » de Monsieur SONKO, pour citer Nietzche est telle que, dans son discours, il s’attribue le statut d’ « homme parfait », exempt de reproches, mais il s’illustre déjà par son inconstance d’abord en voulant fusiller WADE ,puis en se rapprochant de lui par manque de courage politique. Dans cette même veine, Il ne peut tresser des lauriers à Abdoulaye WADE et faire abstraction du travail abattu par le Président Macky SALL à ses côtés.

SONKO ne dispose pas d’un appareil politique derrière lui, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire, mais plutôt des groupes sporadiques. Il ne maitrise pas les questions essentielles lies au développement, par conséquent, ce serait même un exploit de le voir passer le filtre du parrainage si on se base sur sa représentativité réelle qu’il tente désespéramment de cacher derrière ses déclarations, mais, le philosophe chinois disait « Le masque derrière lequel, on se cache n’est qu’illusion, peu à peu il tombe et on sait vraiment qui on est » …

Papa Malick Guisse Sociologue

Président des jeunes de l’APD et de la Coalition ADIANA

 

Please follow and like us: