Me Massokhna KANE proteste« Nous n’accepterons pas que cette taxe soit supportée par les consommateurs »

Une nouvelle taxe sur le ciment. Le président de la République Macky Sall a annoncé la nouvelle lors de la cérémonie de remise des cahiers de doléances. L’augmentation servira, à l’en croire, à la construction de 100 logements sociaux par an.

Pour Me Massokhna Kane, président de Sos consommateurs, si cette taxe est instaurée, les cimentiers vont la répercuter sur les consommateurs. Et, indique-t-il, cela n’est pas acceptable. « Nous n’acceptons pas que cette taxe sur le ciment soit supportée par les consommateurs. Il faut que le gouvernement leur impose de la structure de leur prix pour qu’on sache qu’elle est leur marge bénéficiaire parce qu’il ne travaille pas à perte », a déclaré Me Kane.

Pou rle président de l’association pour la défense des locataires du Sénégal, cette nouvelle taxe va impacter sur les prix du loyer. Elimane Sall voit une contradiction sur ce que le gouvernement veut faire. A l’en croire, quand on avait annoncé la baisse du prix du loyer, le gouvernement avait pris aussi l’engagement de baisser tous les produits qui entraient dans la construction. « Si on instaure une taxe sur les prix du ciment, il y aura un impact sur le prix du loyer à Dakar et partout ailleurs. Ce qui est une parfaite contradiction. Le gouvernement est en train de faire la promotion du logement social. Mais, on ne peut pas faire la promotion des logements et parallèlement augmenter le prix du ciment », a expliqué Elimane Fall.

Ainsi, il suggère aux autorités étatiques d’être conformes à leur esprit. « On s’attendait à ce qu’il ait une exonération totale sur tout ce qui entre dans la production du bâtiment pour que, en une année ou deux ans, les gens puissent construire en masse », a soutenu le président.

Please follow and like us: