Communiqué de Presse:« FISO DAKAR 2018 : UNE 5ème EDITION EXTRAORDINAIRE ET EXEMPLAIRE… »

Communiqué
de Presse, Dakar, le 10/06/2019

« FISO
DAKAR 2018 :
UNE 5ème EDITION EXTRAORDINAIRE ET EXEMPLAIRE… »

Jeudi 6 juin 2019, Monsieur
Mohamed WAGUE propriétaire de la plateforme

d’informations

sentv.info

a publié une soi-disant
enquête suscitant l’émoi intitulée

« comptes et mécomptes
du FISO DAKAR 2018″ visant à démontrer des malversations financières dans
l’organisation du festival international Soninké. Il y interviewe des

acteurs mal informés,
démissionnaires des instances ou indubitablement malveillants.

Au mépris de toute éthique
et déontologie journalistiques, M. WAGUE réalisateur et journaliste
autoproclamé, récidive donc après un texte ordurier et xénophobe paru sur son
site le 25 août 2018. Il y déversait sa bile contre le représentant moral de
l’association WAGADU JIIDA, Idrissa DIABIRA, le qualifiant de « traitre », d’ «
indigne fils de la communauté Soninké » ou d’étranger venu « brouter les
prairies sénégalaises ». Il y

concluait, en parfaite
mauvaise foi, au « fiasco total » du FISO 2018.

Malgré cette sortie
diffamatoire, WAGADU JIIDA, par la voix de son Secrétaire Général acceptera la
sollicitation de M. WAGUE datée du 15 mars 2019 d’être interviewé à la
condition qu’il lui fasse parvenir au préalable le protocole de questions. Evidemment
jamais celui-ci ne fût envoyé. Rien d’étonnant puisque l’objectif recherché, à
l’instar des témoignages obtenus de l’émérite doyen Mamadou DJIMERA ou de
l’aguerri journaliste M. Amadou KANOUTE, n’était autre que d’essayer de masquer
son parti-pris et de donner

les atours de l’objectivité
à une mascarade journalistique commanditée.

Quant à la principale
allégation du reportage à savoir l’absence de compte rendu financier, une
élémentaire vérification auprès des instances habilitées aurait permis de
savoir que le 12 mai 2018 la Maison communautaire (« konpo xoore ») Kounghany
Medina rue 30×37 s’était tenue de 11h à 14h30 la première réunion de
présentation du bilan financier du FISO DAKAR 2018 aux chefs de villages et
autorités religieuses. Une réunion présidée par Oustaz Harouna SAMASSA,
Président du Comité des sages en présence de l’Imam Ratib de la Mosquée Soninké
le Prof. Abdoulaye BA, du doyen Moukhtar NDIAYE de Khabou, du doyen Dramane
SAKHO dit « Diomboxo » de 24 chefs de villages ou représentants, dont Daouda
DIABIRA (Kounghany), Samba Soumbounou DIALLO (Manael), Goudouma Niaky SOUMARE
(Waounde) ou Wagui SAKHO (Diawara) par ailleurs villages dont sont originaires
quelques unes des personnes interviewées.

En atteste le PV de la
réunion auquel est joint le rapport financier détaillé, remis à l’ensemble des
représentants. Cette réunion a valu au président de l’association et à
l’ensemble de l’équipe organisatrice du FISO les chaleureuses félicitations et
la reconnaissance des chefs de villages et des notables pour la réussite
exceptionnelle du FISO DAKAR 2018, l’atteinte de ses objectifs en particulier
d’accueil et de restauration des invités, de transparence dans la gestion
financière et de rayonnement de la culture Soninké au Sénégal et dans le monde
entier.

Récépissé n° 6147/M.INT.DAGAT du 23
avril 1990.

Siège social : Usine Niary Tally, Plle
n°1024 Dakar Contact/Secrétariat général : 77 630 57 04 Mel wagadujiida@gmail.com

En outre, une autre
élémentaire vérification aurait révélé que le PV et le rapport financier
détaillé du FISO 2018 ont été transmis par courrier électronique le 23 mai 2018
à 16h56 à l’ensemble des responsables des délégations participantes au FISO
2018 notamment le doyen Yero SYLLA, l’Honorable Mohammed MANGASSI de la Gambie,
feu Hamet CISSE du Mali, le doyen Cheikh Sidia TANDIA de la Mauritanie, Bakary TANDIA
des Etats-Unis ainsi qu’à l’APS en France, association initiatrice du FISO, et
à son Président Diadié SOUMARE Président du Festival International Soninké. Une
restitution financière inédite dans l’histoire des FISO, trois mois seulement
après la fin des festivités, ayant valu des félicitations à WAGADU JIIDA
marquant une avancée majeure dans la maturité du festival.

Par ailleurs WAGADU JIIDA
rappelle à chacun que ce sont les vertus de la persévérance, de la
collégialité, du respect des autorités villageoises et religieuses, de la peur
de la honte, de la vérité, de la tolérance et de la responsabilité qui ont
permis à la communauté Soninké du Sénégal de se voir confier en 2016 à Bamako
l’organisation inédite à Dakar de la 5ème édition du FISO. Des vertus qui lui
ont permis d’organiser avec un succès inégalé dans le fond et la forme son
édition, malgré des imperfections inhérentes à ce type de manifestation, ayant
vu une participation de près de 50 000 personnes dont plus de 2000 de 11 pays
pris en charge, et couronné par les honneurs accordés à notre communauté par le
Président de République du Sénégal Macky Sall. Un FISO DAKAR 2018 qui constitue
désormais une référence pour les prochains FISO dont celui de Gambie et un
socle pour ceux qui veulent œuvrer sincèrement pour le Soninkara dans la
promotion de la langue, la culture et pour le développement.

Au demeurant WAGADU JIIDA,
à travers l’ensemble de ses instances dirigeantes (Oustaz Harouna SAMASSA,
Président Comité des Sages ; Souleymane Demba NDIAYE, Président d’honneur ;
Idrissa DIABIRA, Président ; Khalil SY, Secrétaire Général ; Banta WAGUE,
Trésorier ; Tibilet Samba SOUMARE, Présidente par intérim du Collège des Femmes
et Sadio DOUCOURE, Président du Collège des Jeunes) se prévaut de cette
déclaration et se donne la latitude de revenir suivant les formes appropriées
pour rétablir la vérité des faits et informer juste et largement la communauté
Soninké ainsi que ses partenaires, sans préjudice de toute action judiciaire
contre les auteurs des propos diffamatoires.

Pour toute information

Sadio DOUCOURE
Président du Collège des
Jeunes – Porte Parole 77 412 05 04
wagadujiida@gmail.com

A propos de l’association WAGADU JIIDA

Fait à Dakar, le 10 juin
2019.

WAGADU JIIDA – « Association pour la
renaissance du Wagadu » est l’association fédératrice de l’ensemble de la
communauté soninké au Sénégal. Elle a été fondée en 1985 à partir des
associations intervenant depuis le milieu des années 70 dans le champ de la
culture, de la réflexion, de formation ou l’éducation et la culture islamique
entre autres. Après 17 années de veille, elle reprend officiellement ses
activités le 4 décembre 2016 après avoir fédérer les principaux acteurs de la
communauté Soninké et en particulier ses villages (40), ses jeunes et femmes.
Son principal objectif est de promouvoir la langue, la culture et les valeurs
du Soninkara. Elle est notamment l’organisatrice de la 5ème édition du Festival
International Soninké (FISO) itinérant qui s’est tenu à Dakar du 21 au 25
février 2018 et chaque année elle organise le Tournoi Wagadu Jiida dont la 3ème édition en
2019 a réunit 32 équipes.

2

Please follow and like us: