Le procès de Lamine DIACK renvoyé

Le dossier que le Sénégal a envoyé aux juges Français est la cause du report du procès de l’ancien Président de la fédération d’athlétisme

Le procès de Lamine Diack, tant attendu vient d’être reporté jusqu’au mois de juin par la 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris en raison de problèmes de procédure, a annoncé la présidente Rose-Marie Hunault peu de temps après son ouverture, lundi 13 janvier.
Lamine Diack, qui a régné de 1999 à 2015 sur l’IAAF, devait répondre des délits de corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée. Cependant, le procès a été renvoyé parce que le Sénégal a fait parvenir « très récemment » des actes d’enquête qui avaient été demandés par les juges d’instruction en 2016 et auxquels Dakar n’avait jusque-là jamais répondu. Toujours dans ce même sillage, l’un des procureurs financiers, Arnaud de Laguiche nous fait savoir que « Ces pièces, nous les avons reçues physiquement ce matin […] n’avons pas pu les étudier », ni les communiquer aux autres parties. Et le procureur ajoute : « Nous ne pouvons pas faire comme si ces pièces n’existaient pas ».

                                               Aliou TAGOURLA (Stagiaire)

Leave a Comment