La polémique que suscite la nouvelle monnaie Eco au sein de la zone CFA

Les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de cinq pays anglophones d’Afrique de l’Ouest et la Guinée réunis à Abuja ont rejeté ce jeudi la nouvelle monnaie commune de l’espace CEDEAO prônée par le président ivoirien Alassane Ouattara le 21 décembre dernier. 

Les pays anglophones d’Afrique de l’Ouest dénoncent la décision « unilatérale » de renommer le franc CFA en « Eco » en marge d’une réunion tenue jeudi 16 janvier au Nigeria.   

Il s’agit des ministres des Finances du Nigeria, de la Guinée, de la Sierra-Leone, du Ghana, du Liberia et de la Gambie. Les six pays appellent une réunion urgente des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO pour discuter de la monnaie unique régionale

Il faut toutefois noter que le franc CFA est utilisé par huit États d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Ce que l’assemblée semble estimer est que l’Eco annoncé par Ouattara n’est qu’un avatar du franc CFA, parce que celui-ci demeure adossé à l’euro, que son taux de change est garanti par la France et qu’il n’est pas flexible comme le stipulait les documents préparatoires présentés en Juin à Abidjan.   

                                                                         

Aliou TAGOURLA (Stagiaire)

Leave a Comment