NOEL ET AUTRES FÊTES : L’esprit fêtard des sénégalais

Les sénégalais aiment trop faire la fête. Dans ce pays de 95 pourcents de musulmans, la culture chrétienne est pourtant bien ancrée. Nöel est presque une fête nationale pour beaucoup, plus célébrée au Sénégal, dans les familles musulmanes, dans la rue, dans les boutiques comme dans toutes les entreprises l’ambiance est teintée de cet air de fête.

En ce jour de noël, considèré comme un événement du genre Tabaski ou Magal de Touba ou même Gamou des embouteillages monstres font foisons dans la capitale. Les villes ont aussi changé de décors. La nuit, les jeux de lumières sont visibles dans les grandes artères. Les filles habillées d’une manière indécente dans les rues. Les boites de nuit remplies, l’odeur de l’alcool se dégage, la fête bat son plein. Une alerte qui prouve que le pays s’achemine tout droit vers une crise des valeurs.

Il est temps de travailler pour faire du Sénégal un pays émergent et d’arrêter de faire la fête à tout moment, car c’est seule voie de salut qui s’ offre aux sénégalais.

FALY DIENG étudiante à IMIC Dakar

Leave a Comment