HERITAGE :Le linge sale des Cissé atterrit à la barre

Les liens amicaux et fraternels de la famille Cissé sont désormais conjugués au passé. Le feu Arona Cissé, décédé en 2005 laisse un patrimoine pour sa famille. Après la mort de leur père, la maison était entre les mains de son fils ainé Souleymane Cissé.

Désormais antagonistes, les frères Cissé se regardent maintenant en chien de faïence. Leur brouille découle de l’immeuble que leur père leurs a laissé. Pendant quatre ans la maison était gérée par Souleymane Cissé. Elle abritait des locataires. Et le revenu était bien partagé au sein de la famille durant les quatre années. Mais c’est en 2010 que le fil de la discorde s’installera dans la famille. Sieur   Cissé qui toujours était le gérant ; est cette fois accusé par ses frères pour usage de l’argent pour d’autres fin. Le prévenu n’a pas justifié ses dépenses suite à la demande du procureur. Sr Cissé ne nie pas les faits devant le procureur. Il dit qu’il recevait chaque mois 350000 franc de loyer sans oublier que les accusateurs ne demeuraient plus dans le foyer pendant que leur père était encore vivant. C’est là que les choses ont véritablement changé car ses frères ne parvenaient plus à recevoir leur part pendant cinq ans.

Le procureur a expliqué que Sieur Cissé est dans une position d’escroquerie en vers ses frères mais demande au juge de le dispenser de la peine qu’il devrait subir. L’avocat de l’accusé qui aussi est   son beau-frère dit que « l’immeuble en question a été mis en vente pour que l’atmosphère tendu   entre Sieur Cissé et ses frères puisse revenir à la normale. Le Sieur Cissé alla trouver un certain khadara qui accepte d’acheter la maison à 80 million de franc CFA. Cet argent serait servi à l’héritage de la famille Cissé, chose que ses frères ne veulent pas entendre.  Mais entre-temps l’acheteur de l’immeuble décède finalement ». Il demande la relaxe de son client.

Le verdict de cette histoire est attendu le 6 février 2020.

 DIAGA DIOUF étudiant à IMIC Dakar.

Leave a Comment