MENACE ET CHANTAGE: Malick DIOP fait 22 jours de prison pour rien

Malick Diop était à la barre du tribunal correctionnel de Dakar ce mardi 28 janvier. Ce dernier accusé d’avoir violé une jeune fille du nom de Coumba Ndiaye .Interpellé sur l’affaire, le sieur Diop explique une fois à la barre qu’il était en couple avec la jeune fille. Il détenait aussi des photos compromettantes de la fille en question.

Selon le juge du tribunal correctionnel de Dakar, il est écrit dans le PV que le sieur Malick Diop faisait chanter la jeune fille. Il lui demandait de l’argent sinon les photos seront envoyées à son père. Une fois à la barre, Malick Diop nie toutes les accusations portées à son égard. Selon ses dires, il n’a jamais fait chanter la fille, et explique aussi que la fille est venue chez lui accompagnée de la police le 4 janvier et il est déféré le 6 janvier Il avoue avoir signé le PV mais n’a pas lu l’intégralité.

Au finish la défense a plaidé la relaxe du sieur Malick Diop, le procureur de son côté a plaidé l’application de la loi.

Le délibéré de l’affaire est sorti le même jour, le tribunal a décidé de relaxer Malick Diop faute de preuves et de témoins.

La partie civile, Coumba Ndiaye était absente du tribunal.

Ramata MBAYE GAYE, étudiante à IMIC Dakar

Leave a Comment