Saint-Valentin et islam font-ils bon ménage?

Tout comme Noël, qui n’est pas une fête religieuse ou Halloween qui est une célébration polythéiste, la Saint-Valentin ne doit pas ses origines à la religion. À l’époque de la Rome Antique, cette fête était dédiée au dieu de la fertilité Lupercus auquel les romains polythéistes offraient des chèvres. Pour endiguer les festivités lupercales, le prêtre Valentin a promulgué le mariage. Il a été par la suite guillotiné. Ainsi, la Saint-Valentin est devenue une sorte d’hommage à ce prêtre.

De nos jours, au Sénégal et partout dans le monde, le 14 Février est célébré comme jour de l’amour. 
Un jour dédié à l’amour. D’après beaucoup de sénégalais, de fêter l’amour n’est rien de grave puisque Dieu même a demandé dit: <<aimez vous les uns des autres>>. 
Pour certains, fêter la Saint-Valentin, c’est fêter l’islamophobie, s’associer à une fête Polythéiste. Ce qui est formellement interdite par Dieu.

Saint-Valentin et islam : fête halal ou Haram

D’après des hommes religieux, « l’Islam ne reconnaît que deux fêtes ; celle qui marque la fin du Ramadan et celle du Sacrifice. Les autres fêtes innovées ne représentent rien. Ceci est surtout le cas quand il s’agit de fêtes adoptées par d’autres religions ou par des communautés étrangères à l’Islam ». Le caractère haram de la Saint-Valentin n’interdit pas de manifester l’amour envers son âme sœur. En effet, l’islam nous invite à aimer son conjoint et à respecter cette union halal à savoir le mariage. D’ailleurs, Allah dit: « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent » (Sourate 30, verset 21).


Lamine L’islam DAFFE Étudiant en journalisme à IMIC Dakar

Leave a Comment