FISO  2020 : Le Président de la République de Gambie, un soninké dans l’âme

C’est sur un ton tranchant et incisif que Son Excellence Mr. Adama BARROW s’est adressé au peuple de Wagadu dans un soninké dépouillé et limpide ce jeudi à l’indépendance stadium de Bakau en Gambie.

Comme pour montrer à l’assistance et au public qu’il est et demeure un soninké dans l’âme.

Pour le Président de la République de Gambie, l’heure a sonné pour les soninkés de s’unir et de bâtir une cohésion.

Pour cause, cette communauté dispose aujourd’hui de tous les moyens pour y parvenir.

Économiquement, elle est assez représentative, intellectuellement elle est dotée de ressources de qualité pour pouvoir s’organiser et donner une direction à prendre pour pérenniser les acquis et s’inscrire dans la durée afin de léguer quelque chose à la génération future.

Selon le Président l’avenir de l’Afrique ne peut se faire sans l’apport de la communauté soninké qui a su toujours imprimer de tous les temps un code de conduite irréprochable.

Lequel code est adossé sur des valeurs à savoir le culte du travail, du sérieux de l’honnêteté, de rigueur et surtout de désintéressement et du respect de son prochain.

Son Excellence Adama BARROW exhorte seulement les soninkés à s’unir et à participer aux efforts de développement de leurs nations respectives pour asseoir un développement durable permettant aux uns et autres de pouvoir bénéficier des retombées.

Partant de là, ces efforts vont permettre aux jeunes de cesser de prendre des pirogues de fortunes pour aller à la recherche de l’eldorado parce que tout simplement çà leur permettre de rester chez eux pour pouvoir travailler et gagner dignement leurs vies.

Il poursuit en chantant les valeurs qui caractérisent les soninkés à savoir la dignité et le sens élevé de la responsabilité.

La communauté soninké a les moyens pour y arriver, il suffit juste qu’elle soit organisée et bien organisée.

Enfin, Son Excellence ajoute qu’au nom de ses pairs ouest-africains à savoir les Présidents Macky SALL du Sénégal, Ibrahim Boubacar KEITA du Mali, El Ghaouzzani de la Mauritanie, Alpha CONDÉ de la Guinée Conakry, Umaru SISSOCO Umbalo de la Guinée Bissau et Alassane OUATTARA de la Côte d’Ivoire pour ne citer que ces derniers, force est de reconnaître qu’ils sont les chefs d’État de ses différents pays mais la masse que constitue ces différentes communautés dont les soninkés sont une composante qui demeurent leur support pour pouvoir mener à bien leurs missions respectives dans ces différents pays frères et au passage, il profite de l’occasion pour leur rendre hommage.

À l’endroit du Président Macky SALL, il n’a pas tari d’éloges car le Président BARROW lui a remercié au nom de la communauté soninké dans son ensemble pour son geste en présidant l’ouverture du festival international soninké de 2018 tenu à Dakar, il y a deux (2) ans où il avait tenu un discours de très haute facture et qui aujourd’hui a fait tâche d’huile.

C’est sur ce rappel historique que Son Excellence Adama BARROW  a déclaré ouverte la sixième (6éme) édition du festival international soninké (FISO) Banjul 2020 ce jeudi à l’indépendance stadium de Bakau devant toutes les délégations venues du Mali, de la Mauritanie, des deux(2) Guinées, du Sénégal et de la diaspora.

Du 20 au 24 Février, la Gambie est  le pays hôte du FISO où durant ces quatre (4) jours Banjul ne parlera que soninké.

Abdoulaye TIMERA Envoyé Spécial en Gambie

Leave a Comment