Une énième leçon d’un entretien avec le ministre Thierno LÔ !

Ceux qui ont suivi l’entretien accordé par le Président Thierno LO, président de l’APD et de la coalition ADIANA au journaliste de MTV média, Abdoulaye TIMERA se sont régalés sur le flux d’informations et d’idées distillées par le Président Thierno LO.

 En effet dès l’entame de l’émission, il a admis que le Sénégal est impacté par le coronavirus mais appelle à l’union des cœurs et la cohésion nationale ainsi qu’à un plateau médical approprié qui devra jouer son rôle pour une prise en charge effective du problème.

Le second point a été relatif aux bisbilles au niveau de la majorité présidentielle, le Président Thierno LO, estime qu’il a battu campagne pour le Président Macky SALL car il adhère à son programme et son bilan, en sus il a théorisé que c’était le seul candidat sans pression de groupes qui pouvait faire 5 années de réalisations pour le bien être des sénégalais ; Par conséquent toute écume pouvant bloquer la réussite de son mandat le concerne directement, et invite à plus de sérénité.

Dans cette même veine, il a exhorté les sénégalais qu’il a convaincu à voter pour le Président Macky SALL à des débats de programmes, et à pousser le Président Macky SALL pour qu’il puisse réaliser ce pour quoi il a été élu : Les logements sociaux, un meilleur cadre de vie, une croissance inclusive, bref la réalisation du PSE qui commence d’ailleurs à donner des résultats.

Selon lui, le Président n’est pas seul car étant élu par 58,25 %, et personne ne peut gripper la machine car le Président Macky SALL a la faculté de faire son casting et de nommer ou de dégommer qui il veut.

Sur le Plan de l’économie, le Président Thierno LO argue que le Sénégal n’a pas besoin de l’aide étrangère et qu’il faut de l’expérience pour assainir certains secteurs, et se débarrasser de nos tares pour booster le développement :

-le Port de Dakar doit être assaini, en luttant contre les fraudes douanières, et que l’argent généré par le Port soit reversé au trésor public ;

-Les Entreprises aussi doivent payer les impôts et éviter d’avoir deux bilans, un pour la banque et un pour le fisc ;

-l’Etat doit payer la dette intérieure aux Entreprises, et dans les délais pour leur permettre d’embaucher et de payer leurs impôts ;

-Permettre aux Entreprises sénégalaises d’avoir des références pour pouvoir soumissionner aux gros marchés, pour qu’elles n’aient plus besoin de s’allier aux entreprises chinoises par ailleurs référencées, alors qu’elles vont faire le travail ;

-Reformer le code des marchés ;

-Créer une Banque de Développement pour accompagner le secteur Privé et l’associer dans les déplacements du Président ;

-Contrôler les exonérations Ex-Banques centrale ou les Ambassades, tout en faisant les contrôles de destinations ;

-Voir si les déclarations d’importations sont faites au nom des identités réelles des propriétaires ;

-Voir si les Entreprises qui ont bénéficiées du Code des investissements créent des emplois ;

De surcroit, le Président Thierno LO a décrié l’exploitation des jeunes qui font d’éternels CDD ou des stages non rémunérés, ce qui fait que les sociétés s’enrichissent derrière leur dos. Jadis le service de la main d’œuvre, jouer le rôle de contrôle par rapport à la légalité des contrats signés dans les Entreprises, à cela s’ajoute que certaines personnes ont des sociétés qui se limitent à leur cartable, et qui gagnent des marchés, les sous traitent et n’embauchent pas.

Une situation désastreuse qui requiert une volonté politique pour pouvoir mettre de l’ordre.

Sur le dialogue national, Le président Thierno LO a félicité le Président Macky SALL, mais estime que le pays n’est pas bloqué et qu’installer un gouvernement d’union nationale au sortir de ce dialogue serait une grosse erreur de la part du Président. Il a invité à débattre des questions comme le fichier, la pléthore de députés à l’Assemblée Nationale et leur mode de désignation, la pléthore de partis etc., le reste est du ressort du Président Macky SALL qui a été élu par le Peuple Sénégalais.

Le Président Thierno LO, encourage les contradictions, les contestations, les points de vue contraires qui participent selon lui à la vitalité démocratique, mais de manière encadrée. Dans cette veine il salue la libération de Guy Marius SAGNA car il ne souhaite la prison à personne.

En guise de conclusion le Président Thierno Lo a réitéré ses prières pour l’éradication du coronavirus, et exhorté les sénégalais à débattre sans se battre pour l’intérêt national, à utiliser les ressources humaines de qualité que nous avons pour relever les défis qui nous interpellent et privilégier l’intérêt général plutôt les intérêts personnels pour le rayonnement du Sénégal.

                                                                                                   Papa Malick GUISSE

  Sociologue-GRH

                                                                                                     Président des jeunes de la coalition ADIANA

 guisse1981@gmail.com

Leave a Comment