Chambres consulaires et opérateurs privés : Ces grands zappés des consultations présidentielles sur le Coronavirus…

Hommes politiques, mouvements sociaux et citoyens, artistes et autres musiciens, patronat ,syndicats, hommes des médias, etc. au Palais de la République. Dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus ou Covid-19, le Président de la République son Excellence Monsieur Macky Sall qui vient de mettre sur pied la «Force Covid-19», entame des consultations avec toutes les forces vives du pays. Le fameux virus qui continue d’endeuiller le monde a, ainsi, l’heur, pour ne pas dire, le pouvoir magique de réunir des parties, jadis, hostiles(En toute chose, malheur est bon !). Mais, le seul hic, est que des acteurs clefs de l’économie sénégalaise sont mis en marge de ces palabres qui visent à chercher les voies et moyens de conjurer le mal et, par-dessus le marché, d’amoindrir ces conséquences : nous voulons nommer les Chambres consulaires et les opérateurs privés du Sénégal. Tout le monde sait que les chambres consulaires qui réunissent en leur sein les chambres de commerce et les chambres de métiers, constituent l’interface entre l’Etat et le secteur privé national ce, en vertu des lois et règlements en vigueur. Quant’ aux opérateurs privés semenciers, ils sont, eux aussi, les relais entre l’Etat et les agriculteurs. Pourquoi le Président de la République ne les a pas reçus ? Pour les derniers cités (les opérateurs privés), l’Etat les doit des milliards de nos francs. Aujourd’hui, les citoyens attendent à un dialogue inclusif, participatif au seul bénéfice de tout le peuple sénégalais qui fait face à une des plus grandes menaces de l’histoire. Nous croyons, alors, dur comme fer que le chef du jeu…politique sénégalais va pouvoir rectifier le tir avant qu’il ne soit trop tard.

Aliou Badara DIENG

Leave a Comment