Disparition : Pape DIOUF, mentor de joueurs de renom

 Décédé, hier, à Dakar (Sénégal, Afrique de l’Ouest) à l’âge de 68 ans, des suites du Coronavirus, Pape Diouf, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, aura été le mentor de plusieurs footballeurs de renom lorsqu’il exerçait le métier d’agent de joueurs. 

Journaliste, agent de joueurs, manager sportif, président du club de l’Olympique de Marseille, consultant… Pape Diouf a vécu une carrière riche. Mais le très populaire dirigeant de la cité Phocéenne a également été l’agent de joueurs de grands noms du football mondial. Ce, grâce à sa fine connaissance du football.

Henri Camara, Desailly, Basile Boli, Abédi Pelé…

Pendant 15 ans, sa fine connaissance du football lui a permis de conseiller de nombreux joueurs de renom dont des internationaux sénégalais. L’ancien attaquant des Lions, Henri Camara, a reconnu hier que Pape Diouf l’a permis de découvrir Sedan, un club français au début des années 2000. Son ancien partenaire en sélection, Alassane Ndour a lui aussi révélé qu’il a connu Saint-Etienne grâce à Pape Diouf, en 2001. Comme pour dire que l’ancien patron de l’OM a contribué à la suite de footballeurs sénégalais.

En embrassant la carrière d’agent, Pape Diouf s’est aussi occupé de grands joueurs comme Marcel Desailly pour sa signature à l’AC Milan en 1993, Didier Drogba, Basile, Roger Boli, Abedi Pelé et Frédéric Kanouté.

Jean-Marc Ferreri, Marc-Vivien Foé, Grégory Coupet Bernard Lama , William Gallas, et Laurent Robert, Samir Nasri… feront aussi partie du portefeuille de joueurs conseillés par Pape Diouf.

70 joueurs sous contrat

Selon le journal Libération (France) qui l’a révélé en 2009, Pape Diouf affirmait avoir eu 70 joueurs sous contrat avec sa société « Mondial Promotion ». C’était sous contrat, mais sans signature, « puisque l’important est ce qui se dit entre nous (le joueur et son agent) », racontait-il au quotidien national français.

Il aura fini par laisser tomber ce métier d’agent pour prendre la présidence de l’Olympique de Marseille en 2005.

Malgré tout, les joueurs avec qui il a eu à collaborer ne l’oublieront jamais. Leurs émouvants témoignages en sont la preuve.

Adieu mentor.

Leave a Comment