Message à la Nation: Le discours de « l’union »

 Ce vendredi, à 20 heures, le chef de l’Etat Macky Sall parlera aux Sénégalais comme à la veille de chaque fête nationale de l’indépendance. Mais, pour cette année, l’exercice se tient dans un contexte particulier, lié à la lutte contre le coronavirus. Discours très attendu par les populations, qui espèrent davantage de mesures de soutien, et le privé national très inquiet. Quel type de discours va-t-il tenir ?

Pour Bacary Domingo Mané, spécialiste en communication politique,  bien que la lutte contre le covid-19 soit l’actualité phare de la période, le  discours du 3 avril ne dérogera pas à certaines règles.  Par exemple, il se structurera autour de la question de l’unité des populations. Donc, le chef de l’Etat va « certainement rappeler que des sénégalais s’étaient battus pour l’indépendance,  il rappellera que des sénégalais ont sacrifié leur vie pour cette indépendance et qu’aujourd’hui tout le monde  doit se retrouver autour d’un idéal, à savoir l’unité du pays.»

Et la lutte contre le covid-19 va être, pour le président, l’occasion de lancer cet appel à l’unité: «Dans tous les cas, il ne peut pas y échapper. Il avait déjà commencé  avec les partis politiques et  certains segments de la société. Je sais que dans ce discours il va s’en féliciter et demander encore aux gens de resserrer les rangs», analyse-t-il.

Toujours dans le fond, le chef de l’Etat  ne fera pas de bilan.  Certainement,  il va insister sur les actes  que le gouvernement a déjà posés dans le sens de combattre le coronavirus. Par contre, le président de la République ne devrait pas oublier les ménages. Ce, surtout en cette période d’incertitudes.

«Il n’y a pas que le secteur de l’économie, il y a aussi le secteur de l’éducation sur lequel le président va se prononcer certainement. Du point de vue social aussi, il parlera certainement en direction des populations: le loyer, le cout de l’électricité, je pense qu’en ce sens le président va essayer  de rassurer les sénégalais », indique Bacary Domingo Mané.

Enseignant-chercheur en science politique à  l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Pr Moussa Diaw, souligne que la pandémie aura une place prépondérante  dans le discours du jour. «Le chef de l’Etat, je pense, va s’exprimer sur la lutte contre la pandémie, revenir sur le bilan les stratégies  développées, les mesures d’accompagnement et surtout voir, à partir de la situation, comment préparer les gens à renforcer cette lutte jusqu’à, peut-être, aller au confinement.»

Leave a Comment