Le Covid-19 frappe le gaz sénégalais: La date de production repoussée, un contrat de 779 milliards en jeu

Etat du Sénégal espérait grandement voir Grand Tortue Ahmeyim produire ses premiers barils de gaz dès 2022, comme prévu. C’est raté. La coronavirus est passé par là.

En effet, Golar Lng renseigne que sa filiale Flng Gimi, à qui British Pétroleum avait confié le juteux contrat de construction du Bateau devant extraire et stocker le gaz au large de la Mauritanie et du Sénégal, a reçu une notification écrite de Bp par rapport à un avis de force majeure.

«L’avis reçu de BP affirme qu’en raison de la récente épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19) dans le monde, BP n’est pas en mesure d’être prête à recevoir l’installation flottante de gaz naturel liquéfié (le bateau Flng) à la date de connexion cible en 2022», déclaré Golar sur son site web.

BP souligne qu’à ce stade, le retard accusé par ce ‘‘cas de force majeure’’ est de l’ordre d’un an et qu’il n’est actuellement plus possible de l’atténuer ou de le  raccourcir. Ce qui n’est pas pour plaire à Golar qui «a demandé à BP de clarifier comment un événement de force majeure découvert aussi tard que fin mars 2020 pourrait immédiatement affecter le calendrier d’environ un an.»

Golar qui dit être en train d’évaluer cette décision de Bp et se réserve tous ses droits en vertu de l’accord, a entamé des discussions avec Keppel, dont les installations abritent la construction du Flng. Ce, pour essayer de  reprogrammer les activités afin de réduire et de «reprofiler» ses engagements de dépenses pour 2020 et 2021.

Pour rappel, le contrat de construction du Flng, bateau qui servira de plate-forme d’extraction et de liquéfaction du gaz trouvé au large du Sénégal et de la Mauritanie, avait été confié à Gimi Ms Corporation, filiale de Golar Lng. Le coût du contrat: 1,3 milliard de dollar (environ 779,6 milliards de Cfa actuellement).

Leave a Comment