Mali : Le président et son gouvernement ne percevront pas de salaire

Au Mali, le Président Ibrahima Boubacar Keita, dans le cadre de la lutte contre le covid-19 et de ses conséquences, a décidé de mettre en branle plusieurs mesures sociales. Celles-ci qui coûteront à l’Etat, près de 500 milliards de nos francs.

Pour pouvoir alimenter ce fonds, de façon symbolique, les membres du gouvernement ont renoncé à un mois de salaire. «Le Président de la République que je suis, renonce à trois mois de son salaire, et le Premier ministre, deux mois », annoncé Ibk lui-même, lors de son adresse à la nation.

Mesures qui peuvent s’apparenter à du populisme, mais qui pourraient inciter plus de citoyens à se joindre à l’élan de solidarité.

Leave a Comment