Pétrole et Gaz: Pétrosen s’explique sur les risques qui planent sur le démarrage de la production

 Comme on s’y attendait ces derniers jours, les projets pétrolier et gazier du Sénégal ont été sévèrement impactés par le Covid-19. Cela a même amené certaines compagnies pétrolières opérant dans le pays, dont Bp,  à évoquer un «cas de force majeur». Ce qui pourrait impacter les délais de livraisons des premiers mètres cubes de gaz naturel et des premiers barils de pétrole brut. Conscient de ces risques, Petrosen est monté au créneau pour s’exprimer sur la situation.

«Un dialogue actif est engagé avec les contractants et les sous-traitants pour minimiser les retards potentiels susceptibles de survenir sur le démarrage de la production du gaz naturel issu du champ Grand Tortue Ahmeyin et le démarrage de la production du pétrole provenant du champ de Sangomar», a-t-il indiqué dans un communiqué de presse transmis à la presse.

Petrosen indique qu’elle et les compagnies pétrolières continuent les évaluations avec un suivi sur le terrain pour mieux adapter les projets pétrolier et gaziers en cours. Car la pandémie du covid-19 a occasionné l’effondrement du prix du baril de pétrole et le ralentissement des activités du secteur. Ce qui a eu un impact considérable sur l’ensemble des projets pétroliers dans le monde et sur les circuits de production et d’approvisionnement, explique-t-il.

Leave a Comment