Gestion de l’opération des vivres : « Le Président a mis la charrue avant les bœufs »

Telle est la conviction de Cheikh Tidiane Dièye de la Plateforme Senegal binu beug. L’activiste spécialiste des questions de gouvernance a regretté que le Président ait lancé l’achat et le convoyage des vivres avant de mettre en place le Comité de gestions du Fonds appelé Force-Covid. Ce comité devrait gérer tout le processus d’appels d’offres, d’achats, de convoyage ou autres, mais pas laissé entre les mains d’un seul ministère. Selon Cheikh Tidiane Dièye c’est dommage, l’implication des forces vives dans ce comité permettrait d’éviter les polémiques nées de l’opération menée depuis samedi dernier.

Leave a Comment