Scandale dans l’attribution de marchés du riz

Scandale dans le marché du riz : deux attributaires ont la même adresse, un inconnu dans le milieu de l’importation du riz grassement servi, informe Les ECHOS. En écho, VOX POP confirme dans sa Une du jour en parlant d’une nébuleuse autour des denrées destinées aux familles démunies. C’est pourquoi le journal ne cache pas que le virus infecte le riz de Mansour Faye.
En cause deux marchés de riz pour 17 milliards de FCfa attribués à Avanti et Afri And Co appartenant au propriétaire de Planet Kebab. «Je n’ai rien à me reprocher, rien à cacher ces deux sociétés m’appartiennent », se défend Rayan Hachem. Alors que SOURCE A sent louche l’attribution du marché de convoyage des denrées, filée à Diop Sy en raison du défaut de publication de l’avis d’attribution. Dans LA TRIBUNE, Birahim Seck du Forum Civil estime que le soupçon de corruption et de surfacturation est bien réel.

Leave a Comment