Coronavirus : la CAF doit-elle reporter la CAN 2021 ?

 Comme toutes les confédérations, l’Afrique est aussi dans le flou après déjà plusieurs reports à cause du coronavirus. La Confédération africaine de football (CAF) risque ce pendant de reporter également la CAN 2021, prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février.

Prévue entre janvier et février 2021, la fête du football africain pourrait ne pas avoir lieu comme le souhaite toujours la CAF. Si l’instance dirigeante du football africain rassurait sur l’effectivité de la tenue des éliminatoires aux mois de septembre et octobre prochains, une décision de la FIFA pourrait faire basculer tout le calendrier au niveau de la CAF. En effet, les éliminatoires de cette 33e édition, qui n’en sont qu’à leur deuxième journée, pourraient ne pas avoir lieu en 2020. Cette hypothèse émane de Victor Montagliani, président de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF) et vice-président de la Fédération internationale (FIFA). Ce qui pourrait dans ce cas amener la CAF à réfléchir sur un éventuel report de la CAN 2021 prévue dans neuf mois au Cameroun. Mais le hic est que les avis sont divers à l’heure actuelle en Afrique. IGFM a donné la parole à quatre spécialistes.

Abdoulaye Thiam (Sud Quotidien) : « un report serait une catastrophe pour la CAF »

« A mon avis, il est encore prématuré de parler du report. Dans certains on commence déjà à parler de déconfinement. Souhaitons qu’on n’en arrive pas à un report de cette CAN qui est en passe de devenir une arlésienne. Ce serait une catastrophe pour la CAF voire pour le football africain qui est déjà empêtré dans des scandales inédits.

Sans occulter cette sorte de pilotage à vue qui ne dit pas son nom. En tout en cas je ne le souhaite pas pour le football de mon continent. La CAN est la principale source de rentrée de fonds de la CAF. »

Mor Bassine Niang (Record) : « Des conséquences économiques énormes en cas de report»

« Je pense que c’est un peu tôt de parler de report de la CAN. L’UEFA a été obligée de reporter l’Euro à cause de l’impact du coronavirus. L’Afrique est épargnée jusque-là même si on dénombre beaucoup de morts surtout en Egypte. On doit étudier toutes les possibilités pour finir les éliminatoires et les coupes africaines, avant de se pencher sur la Can. Il reste des mois avant Cameroun 2021. Et on ose espérer que la pandémie  va disparaître avant le mois juin.  Est-ce que le Cameroun va accepter un report surtout après ce qui s’est passé en 2019? Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte. En plus, un report de la Can aura des conséquences économiques énormes pour le Cameroun. Sur le plan sportif, on risque d’avoir une année 2021 chargée avec l’Euro de foot, les JO et sans oublier les autres compétitions internationales comme le basket. Et si on arrivait à reporter, on ne jouerait pas en juin car cette période n’est pas favorable avec la saison des pluies au Cameroun. En 2022, ce ne sera pas une bonne idée parce qu’il y a la Coupe du monde. C’est très tôt de parler de report. Il faudra attendre les prochains mois pour voir la meilleure formule dans l’intérêt de tous et du football africain. »

Oumar Diarra (Journaliste) : « Les ajustements en Europe et ailleurs impacteront sur la Can »

« Il faut constater qu’au fur et à mesure que le Covid-19 étale ses tentacules dans le monde et surtout sur le continent africain, le débat lié au report ou non de la Can 2021 se pose avec acuité. A mon humble avis, si l’Euro, les JO, Rolland Garros…entre autres ont été renvoyés, la compétition la plus suivie sur le continent ne pourra pas échapper à cette nouvelle règle imposée par la pandémie. La probabilité d’un report est très forte. D’abord, le calendrier des éliminatoires qui devaient démarrer en mars 2020 avec les 3e et 4e journées est déjà perturbé. Ensuite, cette perturbation ne sera pas seulement qu’africaine mais mondiale. Donc, les ajustements en Europe et ailleurs après le Covid-19 impacteront sur cette Can. Enfin, les stratégies et redéfinitions dans l’organisation pratique de la compétition imposeront une nouvelle logique. Des lors, on va à coup sûr vers un report de la Can 2021. »

Talla Fall (Génération Foot) : « Ça ne sert à rien de faire une impasse »

« Je suis pour qu’on maintienne les dates parce qu’à force de changer, on finira plus par s’y retrouver. Donc, il y a un calendrier qui a déjà été établi. Le meilleur pour les garçons, c’est de pouvoir jouer. Je pense qu’ils se sont déjà assez reposés. Je pense que cette pandémie va bientôt finir et qu’on aura vraiment le temps de pourvoir revenir aux compétitions. Avec la fraîcheur qu’ils auront, je pense qu’ici le mois de janvier, on pourra reprendre les compétitions et jouer la Coupe d’Afrique. Ça ne sert à rien de faire une impasse, dans ce cas, le calendrier sera chamboulé. Donc, il y a des programmations qui ont été faites en Europe et la plupart de nos joueurs qui sont en Europe, pourraient être lésés par rapport à cette situation. Donc, il vaut mieux jouer en janvier avec moins de dégâts possibles.»

Leave a Comment