Réouverture des lieux de culte: Le clergé préfère adopter la prudence

Si la réouverture des lieux de culte annoncée, ce lundi, par le président de la République, Macky Sall, emballe certains fidèles musulmans, il n’en est pas de même pour la communauté chrétienne. Face à un ennemi, la Covid-19, qui étend de plus en plus ses tentacules (un record national de 177 nouveaux cas ce lundi), le clergé préfère adopter la prudence. 

Dans un communiqué, l’évêque de Thiès, Mgr André Guèye, déclare: «Le président de la République vient d’autoriser l’ouverture des lieux de culte à partir du mardi 12 mai (…) Pour nous, cela ne signifie encore pas la reprises des célébrations publiques, avec la présence du peuple». 

Il invite alors les prêtres à attendre «le prochain communiqué des évêques de la province ecclésiastique de Dakar, avant toute initiative».

Leave a Comment