Revue de presse du jour: COVID INCONTROLABLE

1-COVID INCONTROLABLE : Il faut lire VOX POP pour se faire une idée de la saturation dans les structures de santé, puisque des hôtels sont transformés en hôpitaux Covid-19. Dr Abdoulaye Bousso (Cous) ne se fait pas de sang d’encre pour faire l’aveu mère des preuves dans le même journal: «Les cas augmentent et nos structures de santé sont en train d’atteindre leur degré de saturation.»
LE QUOTIDIEN raconte le blues des blouses avec cette saturation des hôpitaux, puisque désormais les cas contacts sont confinés à domicile. ENQUETE s’inquiète aussi que Les hôtels soient transformés en centre de prise en charge.
SOURCE A ne rassure pas et promet l’apocalypse, tout en brandissant les chiffres d’hier «2 décès supplémentaires, 121 cas positifs, 6 cas graves en réanimation, 1394 sous traitement» L’AS renseigne que le Sénégal change d’approche dans sa gestion de la pandémie.
Cela n’empêche pas regrette LA TRIBUNE que le coronavirus poursuit son implantation. LIBERATION énonce les chiffres, 315 cas et 6 décès en 72 heures…L’OBSERVATEUR parle du 25ème décès, c’est histoire d’un cordonnier déclaré guéri, puis mort du coronavirus.

2-EMBROUILLE ET FRACTURE : L’affaire des «tests positifs» revenus «négatifs» après un second prélèvement est à la Une de LIBERATION. Au cœur de la polémique, le journal pointe du doigt l’Institut Pasteur et évoque «des prélèvements non conformes».
Parlons-en de la réouverture des mosquées, VOX POP parle de fracture au sein de la communauté musulmane. ENQUETE constate qu’il a été difficile de respecter les gestes barrières, après la réouverture de certains lieux de culte. TRIBUNE annonce que Massalik, Kaolack et Touba ont prié hier.

3-DECRET BRUISSANT : Démenti contre démenti autour de l’instauration de l’honorariat en faveur des anciens présidents du Cese, L’AS écrit : «Un décret suspect en transmission». SUD QUOTIDIEN affirme qu’un décret en cache un autre. Loin de toute cette controverse, le Professeur Kassé s’affiche à la Une de ENQUETE pour faire passer sa leçon. Alors que L’OBSERVATEUR étale les vérités de Abdou Karim Fofana sur le supposé scandale foncier de Ouakam.

4-LES FAITS DU JOUR : Encore Bara Touré, l’auteur du double parricide qui fait parler de lui dans les journaux. L’OBSERVATEUR détaille les terrifiantes révélations du rapport d’autopsie des 2 enfants égorgés par leur papa. Le comble s’indigne le journal, des organes sont introuvables.
VOX POP confirme que les corps des deux enfants ont été amputés de leurs organes dans ce crime rituel. Bara Touré reparle dans SOURCE A : «Je ne suis pas adepte du maraboutage ou de la sorcellerie. Je n’ai pas de difficultés financières.»
Un autre meurtre atroce à Kounoune, raconte LA TRIBUNE la belle-fille fracasse la tête de sa belle-mère. Elle a aussi ébouillanté, cette femme âgée de 70 ans, narre VOX POP et LIBERATION.

5-WEEKEND SPORTS : RECORD donne la parole à un journaliste de RMC Daniel Riolo qui regrette dans cet entretien que le Sénégal ne dispose pas d’un milieu créatif. Le journaliste français se permet de concurrencer Selbé Ndom, en disant ceci : «Ismaila Sarr va mener une petite carrière.»Le joueur appréciera. STADES annonce le sulfureux derby de la Ruhr pour redémarrer. Dortmund/Schalke, c’est à 13h30.
SUNU LAMB affiche à sa Une le corps musclé de Balla Gaye 2, «le lion de Guédiawaye est-il un poison pour Boy Niang 2 ? En tout cas, Pape Diagne Seras avertit le fils de De Gaulle : «Affronter Balla Gaye 2 dans ce contexte n’est pas chose facile.» Un Pikinois avertit en vaut deux.

Leave a Comment