Ramatoulaye Guèye DIOP (ex-ministre) admet que : «La déclaration de patrimoine est un exercice périlleux…»

L’ancien ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance, Mme Ramatoulaye Guèye Diop, a réagi sur la sortie du chef de l’Etat, Macky Sall, invitant les membres du gouvernement à faire leur déclaration de patrimoine Mais, pour elle, cette déclaration peut être un exercice périlleux pour un ministre.
«Je soutiens le président de la République. Mais il faut dire que c’est un exercice qui peut être périlleux pour un ministre qui vient pour la première fois d’intégrer un cabinet», a-t-elle admis sur la Rfm. Et d’ajouter «Parce qu’il y a des facteurs, des justificatifs à fournir. Moi j’aurais proposé que ce soit un exercice à faire lors de l’enquête de moralité. Même si, après, la personne n’est pas choisie, qu’au moins, elle ait eu le temps de collecter toutes les pièces justificatives et de les déposer auprès de l’Ofnac».

Pour l’ancien ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance, «quand on est nouvellement nommé dans un département ministériel, il n’est pas aisé pour le ministre de courir à gauche et à droite pour pouvoir rassembler toute cette documentation. Mais c’est quelque chose qui est vraiment normale».
A l’en croire, «les ministres ne trainent pas les pieds. C’est un exercice assez difficile. Connaissant l’administration comment elle fonctionne. C’est des va et viens incessants. Et quand on est ministre, quand on a plusieurs responsabilités, il faut qu’on laisse de côté quelque chose qu’on ne juge pas très urgente».

Leave a Comment