Association D’aide aux Orphelins (ADO): Absa Léna GADIO en mère “Teresa”

Fondée en 2013 par Absa Léna Gadio, l’association d’aide aux orphelins a évolué dans l’informel jusqu’en 2015, année où elle a obtenu son récépissé de reconnaissance.

Après avoir longtemps séjourné aux États Unis comme assistante sociale, Absa Léna Gadio a décidé à son retour au bercail en 2011, de servir dans le bénévolat en venant en aide aux couches les plus défavorisées.

Cible:

Au début, madame Gadio ciblait quelques enfants orphelins de son quartier à savoir la Gueule Tapée.

Mais en 2013, elle décida d’élargir les bases voire son champ d’action et d’en faire une association afin d’assister le maximum d’orphelins et d’enfants issus de familles démunies.

À sa création, l’association a d’abord commencé par un recensement d’orphelins et d’enfants issus de familles démunies de la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane et une partie de la Médina.

Au total plus de 250 enfants âgés entre 0 et 15 ans ont été recensés.

Mission:

Absa Léna Gadio et son équipe se sont assignées comme mission de récupérer tous les enfants orphelins et issus de familles démunies qui se sentent abandonnés et marginalises, et qui sont véritablement en manque d’amour et de moyens matériels.

L’association s’inscrit dans la logique qui permettrait aux orphelins et enfants issus de familles démunies d’avoir la même chance de réussite que leurs semblables.

L’association vient également en soutien matériel aux personnes qui s’occupent des orphelins dans les familles.

Réalisations:

L’association d’aide aux orphelins a réalisé beaucoup d’activités.

Elle a donné des dons en nourriture et des habits aux orphelins, aux familles démunies et aux daaras des quartiers susmentionnés.

ADO donne chaque année des fournitures aux orphelins et enfants issus de familles démunies et a par ailleurs placé certains d’entre eux dans une école privée de la place.

En 2019, l’association a fait des dons dans la région de Matam.

Le daara de Thierno Aliou Thiam de Ourossogui était la principale cible car disposant d’un nombre très important de talibés.

Au total, neuf (09) grandes cérémonies de remises de dons ont été organisées par l’ADO.

Dix (10) enfants sont actuellement à la charge et aux frais de l’association.

Moyens et partenaires :

ADO fait très souvent recours à des bonnes volontés et à des philanthropes.

Elle est également en partenariat avec certaines structures non étatiques telles que:

  • La ligue islamique qui ne cesse d’ailleurs de la soutenir, 
  • L’ONG APRIECA/Sénégal, 
  • Une association d’étudiants sénégalais et d’ailleurs,
  • La diaspora également n’est pas en reste, récemment un don leur est parvenu depuis l’Espagne.

Quant à l’État, aucun soutien n’a été enregistré de sa part malgré les nombreuses sollicitations. Tous les services de l’État ont été contactés jusqu’à la fondation “Servir le Sénégal” de la première dame mais aucune réponse jusqu’ici.

Perspectives:

Présentement, l’association entrain de démarcher un terrain à M’bodiène dans la région de Thiès.

Ce terrain va servir de centre de réinsertion sociale.

La ligue islamique se dit être prête à financer la construction dudit centre qui va être composé : d’une école française, d’une école coranique, d’un bloc sanitaire, des ateliers de formation dans différents métiers et un air de jeux pour enfants.

L’association veut également se muter en ONG incessamment.

Aujourd’hui, ADO compte en son sein plusieurs membres dont tous des bénévoles.

Bien structurée, son bureau est ainsi composé :

Présidente – Fondatrice: Absa Léna Gadio

Secrétaire générale: Madame Tamara Ba (assistante sociale à l’hôpital Aristide Le Dantec)

Secrétaire adjoint: Abdoul Aziz Thilel

Trésorier général: Barham Mbengue

Chargé de la communication: Oumar Kane

Informaticien/infographe: Joss Batchi

Adresse: 63×52 Gueule Tapée

Dakar-SENEGAL

Tél: +221 77 680 51 51

Email: assaidorphelins@gmail.com       

Entretien réalisé par: Moussa GUIDJILAYE

               

Leave a Comment