Sonko sur son altercation avec Mbery Sylla : « Je l’ai tabassé, et même le déshabillé. »

L’Assemblée nationale a été ce vendredi matin le théâtre d’une chaude explication entre le leader de Pastef, Ousmane Sonko et le député Mberry Sylla. En marge de la séance, Ousmane Sonko est revenu sur la scène.

« Comme vous le savez, ma bagarre avec Mberry Sylla, c’est aussi une forme de terrorisme. Si je ne suis pas régulier au niveau de cette Assemblée nationale, c’est à cause de ces insultes, ces injures. Mais j’avais toujours pensé que cela peut passer. Nous sommes tous des responsables. Et ici, dans cette Assemblée nationale, ils ne sont pas nombreux à avoir des ambitions comme les miennes. Et ce qui m’oblige à éviter certaines choses. Je ne peux pas abandonner le mandat de député, car c’est le peuple qui me l’a confié. Mais je ne vais pas accepter qu’on s’attaque à ma personne. Ils ont reçu des ordres et doivent me provoquer à chaque fois que je pose les pieds ici. Ainsi, les Sénégalais diront que Sonko s’est battu à l’Assemblée. Ils peuvent m’insulter, me taxer de tout », dit-il

« Je suis très calme, mais je ne vais jamais rester les bras croisés face à quelqu’un qui m’attaque physiquement. Eux, ils recrutent des nervis et sont spécialisés en terrorisme. L’un d’eux qui m’a menacé partout a voulu passer à l’acte aujourd’hui. Dieu a fait que je l’ai tabassé, et le même déshabillé. Il n’a même pas pu assister à la séance », a réagi Ousmane Sonko.

Leave a Comment